Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 10:55

Une parole politique dévergondée ou galvaudée !


 

            De nos jours, la parole politique a-t-elle encore du poids ?


            Ne parlons pas des journalistes et des chroniqueurs de tout poil qui se renvoient la balle en cercle fermé, ou de ceux et de celles qui font partie des coteries ou des écuries des Sarkozy, Juppé, Hollande, ou même Aubry, ceux ou celles des entourages qui courtisent les médias, toujours prêts à encenser ou à blâmer les adversaires de leur champion, sous le sceau bien entendu de la confidence.


          Parlons des hommes et femmes politiques !

          Leur parole a-t- elle encore du poids ?


         Rien n’est moins sûr pour au moins trois raisons majeures :

         En premier lieu, l’absence de maîtrise de la parole politique par nos hommes ou femmes politiques, le manque de métier, ce qu’il faut dire ou ne pas dire, et quand : à titre d’exemple, les récentes déclarations du ministre de l’Economie,

       En deuxième lieu, le prurit de la communication quotidienne, le commentaire quotidien de l’actualité quelle qu’elle soit.

        Sarkozy n’était pas mal dans le genre, et il vient de reprendre le collier, mais Hollande n’est pas mal aussi, avec son goût permanent du commentaire, quel que soit le sujet, quitte, comme  ce fut le cas récent, pour la libération des jeunes filles enlevées au Nigéria par la secte islamiste de Boko Haram, d’annoncer leur libération, puis  de la démentir à demi-mot.

        Chaque jour, le Président du jour se croit obligé de commenter l’actualité : avant hier encore, il a cru bon d’annoncer la sixième intervention des Rafales en Irak. Est-ce vraiment dans les attributions d’un Président de la République Française ? Bien sûr que non !

          Aubry, dont la parole était plutôt rare, même lorsqu’il s’est agi du pacte dit de Marrakech, Aubry-Strauss-Kahn, en vue des présidentielles de 2012, vient d’apporter sa pierre à ce discrédit de la parole politique en condamnant la politique du Président tout en souhaitant sa réussite.

       En troisième lieu, l’invasion du tout com’ dans un monde politique où il est aujourd’hui séant de s’entourer de professionnels de la communication, qui sont recrutés et payés pour faire de la communication, et non de l’information.


      En bref, de la communication au lieu de la parole !

 

Jean Pierre Renaud

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens