Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 14:08

« La France a-t-elle les moyens de faire la guerre sur trois fronts ? »

 

En première page du journal Le Monde des 16 et 17 novembren avec en page 8, une analyse utile intitulée «  Hollande : plus de guerres, moins de moyens » et la solution miracle de l’éditorial du même jour.

 

 

        Un bravo tout d’abord à ce quotidien qui appelle enfin un chat un chat, et qui parle donc de guerre, et pas d’interventions militaires extérieures qui ne disent pas leur nom, car l’appellation justifiée de guerre devrait beaucoup plus interpeller nos dirigeants et élus sur la gravité des responsabilités qu’ils prennent au nom de tous les citoyens.


            Responsabilité des parlementaires ou d’un Président qui dispose du droit exceptionnel d’engager la France dans une guerre, en annonçant au bon peuple de France : « J’ai décidé », et nos troupes ou nos avions de s’envoler vers le Mali, la Centrafrique, ou aujourd’hui l’Irak.

         La Constitution actuelle, modifiée en 2008 accorde, ce pouvoir arbitraire et non démocratique au Président, quitte pour le Parlement à voir ce qui se passe trois mois plus tard…et à continuer…


        L’éditorial met en cause la passivité de l’Union européenne « L’Union européenne n’a jamais connu un environnement aussi guerrier. Mais collectivement elle s’en moque. »


       Résultat : la France, endettée jusqu’au cou, se lance dans trois guerres qu’elle sera bien incapable de mener, sauf à faire craquer son armée, et une fois de plus son budget.


       Ecrire dans cet éditorial : « François Hollande mène une politique étrangère courageuse. Mais en a- t- il les moyens ? »


            Une bien curieuse façon de juger, d’autant plus curieuse que l’éditorial remet à la mode du jour une idée farfelue de Chirac, celle qui consisterait à défalquer de notre déficit national les frais engagés au nom de la défense de l’Europe !


       Une solution miracle donc, celle du cavalier seul militaire de la France avec l’augmentation de son déficit budgétaire, de plus en plus grand, et l’accroissement corrélatif de sa dette nationale !

           Une  pure folie !


        La solution passe évidemment par une réforme de la zone euro, avec l’institution d’un exécutif européen, une politique étrangère commune, et les éléments d’une force d’intervention militaire de nature européenne.


      Comment est-il possible en effet d’accepter que les soldats de la France puissent être considérés comme les nouveaux Suisses de l’Europe, comme les anciens, sous les rois de France ?


Jean Pierre Renaud

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans Guerre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens