Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:53

Humeur Tique : le Monde et ses décryptages (28 mai 2011, page 21)

 

« Trois leçons de l’affaire DSK » :

En résumé, « Le retour du différend transatlantique », « L’hypocrisie française », « L’exigence de la parité » ;

Il n’est pas assuré que cette affaire illustre bien une différence d’appréciation du dossier entre les Etats Unis et la France, et il parait tout de même difficile d’écrire :

« Dans le système judiciaire américain comme dans le système de santé, l’argent fait la différence. »

Comme si ce n’était pas le cas en France, et de plus en plus ? Quelles sont les parties à un procès qui sont capables de se payer des bataillons d’avocat, comme c’est actuellement le cas, en ce qui concerne certain procès qui s’éternise ?

Médecine à deux ou trois vitesses, cela n’existerait pas dans notre pays ?

Quant au constat sur l’hypocrisie française, tout à fait d’accord, mais est-ce que les journalistes sont aujourd’hui empêchés de faire de l’investigation, de l’information contradictoire, plutôt que de l’opinion ?

 Et dans le cas présent, point n’était besoin de faire appel aux sources de Wikileaks, dont le libre accès a été précisément défendu par l’auteur de la chronique !

Quant au troisième constat, sur l’exigence de la parité », ce troisième constat ressemble fort à une conclusion du « botter en touche » !

« La fin du moi »

            Incontestablement un article joliment troussé, mais troublant.

            Par référence au « moi haïssable » de Pascal ? Mais alors il y aurait de quoi être effectivement troublé, car ce que l’on peut reprocher à une partie de notre haut personnel politique, c’est précisément de manquer d’amour propre !

            Allons donc sur le moi des psys, et peut-être du ça aussi, puisque l’auteur évoque plus loin la transgression de Ségolène, et fait l’heureux constat  d’un nous que Martine Aubry incarnerait.

            Comment ne pas goûter l’écriture du passage relatif au fameux pacte de Marrakech qui aurait donc bien existé, alors que le Parti socialiste organisait des primaires « démocratiques » ?

            « Ce qu’on a appelé le « pacte de Marrakech » était fait pour résister à la fragilité des êtres : si l’un était empêché, l’autre prenait aussitôt le relais, car il en allait de la survie de l’espèce. »

            Diable ! Au-delà du « Moi » des hommes, la survie de l’espèce ?

            Sans doute à mal lire ce texte, on peut tout de même se demander si cette chronique ne fait pas de la pub à Martine !

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans Humeur Tique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens