Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 09:31

Hollande ou les paroles s’envolent ?

 

            A la conférence de presse du 5 février 2015, le Président a déclaré sa volonté de « prolonger l’esprit du 11 janvier ».

            Belle déclaration, mais sans que les actes suivent !


            Unité nationale ou non ?

             Du temps de Mitterrand, et alors qu’il n’y avait pas d’urgence nationale comme aujourd’hui, le Parti Socialiste avait signé un Programme Commun de gouvernement avec le Parti Communiste.

              A l’époque, le mur de Berlin était encore bien vivant, si je puis dire, jusqu’en 1989, et les liens de ce parti avec le Komintern, c’est-à-dire l’ancienne Union Soviétique,  était extrêmement forts.


          Dans des conditions différentes de nos jours, mais avec une opposition qui ne prend pas ses ordres à l’étranger, on est obligé de constater que le Président actuel a été dans l’incapacité de proposer une plateforme commune de gouvernement à l’opposition, c’est-à-dire la mise en œuvre de l’unité nationale dont il se réclame.


       L’Europe existe-t-elle en tant que puissance, ou non ?

       A la même conférence de presse, et en ce qui concerne les affaires internationales, le Président a déclaré :

         « La France ne peut pas régler tous les conflits du monde. Faites votre travail, ne faites pas la leçon, faites l’action, faites votre devoir », estimant qu’ « à menace globale, réponse globale, et à danger international, réponse internationale ».

           Tout à fait !

           Mais la méthode que la France a utilisée en intervenant au Mali en « cavalier seul » tout d’abord, n’était sans doute pas la meilleure pour entraîner nos partenaires européens dans cette mission internationale de sécurité.


            Est-ce que le Président a alors demandé la convocation d’un Conseil européen pour que chaque pays prenne ses responsabilités ?

           Est-ce que le Président a jamais mis sur la table un projet d’union européenne de la défense, avec la constitution d’une force de réaction rapide européenne ?


         Faute de quoi, et comme je l’ai déjà écrit, les soldats français risquent fort d’être les nouveaux soldats « Suisses » de l’Union européenne.


       Le citoyen de base que je suis ne comprend pas, ne comprend pas du tout, pourquoi nos responsables politiques, en France ou dans l’Union européenne, sont incapables de donner à l’Europe un véritable pouvoir politique, doté d’une vraie capacité de défense.


      A voir ce qui se passe en Ukraine ou ailleurs, de nombreux pays européens, dont la France, s’en remettent encore pour leur défense aux Etats Unis !


      Le spectacle qu’offrent certains de nos hommes politiques qui déclarent depuis de trop nombreuses années qu’ils sont partisans de plus d’Europe, et qui ont été incapables de mettre sur la table un projet, un texte, d’aller le défendre dans chacune des capitales européennes, est affligeant.


      Jean Pierre Renaud

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens