Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 11:15

Europe, Europe, Europe !


 

            Les élections européennes du 25 mai 2014 : les électeurs et électrices sont invités à voter dans huit circonscriptions politiques qui ne correspondent à rien dans notre tissu politique national.

            C’est le choix qu’a fait la majorité de l’ancien président Chirac par la loi du 11 avril 2003. Il convient de rappeler que l’ancien président s’était illustré en 1978 par le fameux appel de Cochin, et qu’en 2001, il s’était illustré, presque de façon contraire, en signant le traité de Nice, celui de l’élargissement de l’Union, une des raisons majeures du scepticisme des Français et des Françaises à l’égard de l’Union Européenne.

            Il n’est pas interdit de se poser la question du pourquoi de ce découpage artificiel : ne s’agissait-il pas de limiter l’influence politique des candidats et des listes qui auraient emporté la majorité des sièges au Parlement Européen ?

            Toujours est-il que le spectacle des 25, 26 panneaux électoraux, ou plus, offerts aux listes qui présentent des candidats que l’on peut voir dans nos mairies intrigue plus qu’il n’incite à aller voter !

 

Barrot, Barrot, Barrot !


 

            Dans le journal Les Echos des 7 et 8 mai 2014 (page 9), M.Barrot, membre du Conseil Constitutionnel, ancien Commissaire européen, ancien ministre, et ancien centriste, très vaillant supplétif de la chiraquie,  a commis un papier pour condamner la ou les thèses de révolution des institutions européennes (avec une Europe revenue à six) du poulain politique qu’il a mis en selle dans une circonscription acquise à sa famille depuis des lustres.

            La « bulle d’excommunication » Barrot à l’endroit de l’ancien ministre Wauquiez !


            Question simple en dehors de toute analyse sur le fond de son propos : un membre du Conseil Constitutionnel a-t-il le droit de prendre une position politique dans une élection, fusse en signant son papier d’une ancienne fonction européenne, c’est-à-dire en trompant le lecteur?


            Mélange des genres constitutionnel ?


 

Le Monde, le Monde, le Monde !


 

            Quel silence ! Le nouveau Monde du Silence !


          Dans le journal Les Echos des 7 et 8 mai 2014, un article intitulé « Crise ouverte au « Monde » après une démission collective » ;

           Pour lire régulièrement notre journal de référence, aucune information à ce sujet depuis le début de la crise !


            Silence sur les ondes du Monde !

           Suggestion : de deux choses l’une,

        -        Ou bien, il faut que Le Monde fasse appel aux écoutes clandestines du réseau NSA !

          -       Ou bien, mais il s’agit d’une solution que je reconnais un peu artisanale, il faut que Le Monde invite ses deux détectives infatigables et favoris, D et D, dotés d’un vrai savoir-faire pour exploiter les procès-verbaux des policiers et des juges, à nous aider à faire la lumière sur ces secrets de l’information.


Jean Pierre Renaud


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens