Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 11:25

La Mémoire Courte et le Socialisme démocratique parisien ?

 

          La Mémoire Courte pour la dette de la France : il y a quelques mois, le montant de la dette de notre pays a dépassé les 2 170 milliards d’euros.

          A plusieurs reprises, et avec beaucoup d’autres, j’ai signalé le grave danger que notre pays courait en cas de remontée des taux d’intérêt, avec la perspective d’une France réduite à la situation bien connue de la Grèce.

          Or, les taux d’intérêt sont en train de remonter et nos dirigeants font comme s’il ne se passait rien !

 

            Mémoire courte dans notre intelligentsia !

            Deux exemples, Kouchner et Chevènement : qui se souvenait que Kouchner, qui fut ministre des affaires étrangères de Sarkozy avait été communiste et fidéliste à l’époque de la révolution cubaine ?

          Qui se souvient aujourd’hui du rôle d’inspirateur et de rédacteur du fameux programme commun de la gauche que fut Chevènement, programme qui permit à Mitterrand, en 1981,  de revenir au pouvoir ?

        Un programme de type soviétique, alors que huit ans plus tard l’URSS allait s’écrouler !

       Dans un tout autre domaine, le même Chevènement a régné en maître au moins dans le Territoire de Belfort, sans avoir pris les initiatives nécessaires afin d’éviter l’éclosion de nombreux quartiers sensibles, ce qui ne l’empêche pas aujourd’hui de présider une Fondation dont l’ambition est rien de moins que de limiter la casse d’un  Islam prosélyte dans ces quartiers.

      Et Régis Debray, le camarade de Che Guevara ?

       Le socialisme démocratique de la Maire de Paris ?

Ou l’écologie a bon dos !

         Les voies sur berges Comment ne pas être choqué par les initiatives qu’a prises la Maire pour interdire les voies sur berges aux banlieusards, dont chacun sait que leur niveau de vie est encore loin de celui des bobos parisiens qui ont l’air de plaire à la Maire ?

            L’écologie a bon dos ! Oui, il faut lutter contre la pollution, mais avec le souci de la solidarité avec les banlieues, et en étroite concertation avec leurs représentants. Pourquoi ne pas commencer par limiter la vitesse, dans toute la ville, à 30 kilomètres à l’heure, avec une police municipale qui contrôle – elle n’existe pas -, un maillage de radars – qui n’existe pas - , et une signalisation de vitesse bien visible ?

            Qui plus est, il est tout de même difficile d’accepter que la maire de la capitale s’octroie le pouvoir de réglementer la circulation des citoyens le long d’une voie, la Seine, laquelle, historiquement  n’appartient pas uniquement aux habitants d’une ville, également capitale.

                        Jean Pierre Renaud

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens