Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 10:49

Anthropologues nous voilà !

« Un anthropologue en déroute » de Nigel Barley ?

Une anthropologie en déroute ? Pourquoi pas ?

           

            Monsieur Amselle, anthropologue politique, a une nouvelle fois, dans le journal de référence, dit Le Monde, le 22 février dernier, page 13, commis une tribune intitulée :

            « Laissons tomber le principe de nationalité !

 Avec en marge :

            « La conception raciale de la nation continue de dominer le champ intellectuel et politique »

Et en conclusion :

        « Ce n’est pas la déchéance de nationalité pour quelque catégorie de Français que ce soit qu’il faudrait introduire dans la Constitution, mais bel et bien envisager la suppression, d’un principe de nationalité à plus ou moins longue échéance et quel que soit le pays concerné »

       De l’anthropologie visionnaire vraiment ! Et qui plus est scientifique !

       A titre de commentaire, pourquoi ne pas proposer tout simplement la lecture du 4ème de page de couverture du livre cité plus haut dans la Petite Bibliothèque Payot ?

            « Pourquoi diable Nigel Barley s’est-il mis un jour en tête de devenir anthropologue ? Pour sa thèse il avait choisi les Anglo-Saxons mais, tout plan de carrière impliquant une mission d’étude, c’est finalement une modeste tribu montagnarde du Nord-Cameroun, les Dowayo, qui lui échoit.

           Une sinécure ? Si l’on veut… non que les Dowayo se montrent hostiles, mais insaisissables plutôt, et imprévisibles. Barley se voit transformé tour à tour en infirmier, banquier, chauffeur de taxi, exploité jusqu’à l’os par une tribu hilare. Il finira par comprendre que l’objet d’observation, en fait c’était lui. »

          Et pourquoi ne pas rappeler à mes lecteurs une des Pensées d’un Pascal qui nourrit mes réflexions au cours de mes études, dans un lointain passé déjà :

        « Les esprits faux ne sont jamais ni fins ni géomètres »

        (Editions Garnier Frères, Pensées, Article Premier, Différence entre l’esprit de géométrie et l’esprit de finesse, page 73)

        Ou pour être plus opérationnel, Oh ! Anthropologie politique ! Quelles bêtises ne dit-on pas en ton nom !

Jean Pierre Renaud

Tous droits réservés

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens