Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 10:54

Projet de publication au cours du premier semestre 2016

 

Tout d’abord merci à mes lecteurs et lectrices de l’année 2015, soit 3 452 visites, avec pour celles les plus importantes, et identifiées, 587 sur le thème des empires coloniaux, et 404 sur le thème de l’Algérie

Bonne année 2016

         En premier lieu, et comme annoncé, le texte du chapitre 9, tiré de mon livre « Supercherie coloniale », dont l’intitulé est « Le ça colonial ! L’inconscient collectif » (page 229 à 244) introduit sous le titre « Le fer à repasser » colonial ? Pourquoi pas ?

            En deuxième lieu, le texte sur la mémoire collective que j’ai publié sur le blog Etudes coloniales, reproduit ici avec l’accord de son responsable.

            Dans les semaines ou mois qui suivent :

            La revue Cipango, Année 2011, 18 : « Le Japon et le fait colonial -1 » - analyse critique

            « Dans le secret des archives britanniques - L’histoire de France vue par les Anglais 1940-1981 »  ou la décolonisation vue par les Anglais : François Malye et Kathrin Hadley - analyse critique

            « Notre révolte » par Maurice Challe » (1968) - compte-rendu sommaire et questions

            Guerres de décolonisation en Malaisie (1948-1960) et en Algérie (1954-1962) avec le roman de Han Suy : « …Et la pluie pour ma soif… » (1956)

            « Leçons indiennes »  Sanjay Subrahmanyam  (2015) – Analyse des réflexions, quelquefois dérangeantes, d’un intellectuel d’origine indienne présenté  par Le Monde du 17 avril 2015 comme « le père de la formule « histoire connectée », qui définit une démarche devenue centrale dans la discipline ». 

            Lecture critique du livre « Ecrire l’histoire de l’Afrique à l’époque coloniale » de Sophie Dulucq (2009), un sujet tout à fait stimulant, mais très difficile à situer dans le contexte des situations coloniales de l’époque considérée. Beau sujet d’agrégation d’histoire !

         Enfin, un analyse brève du contenu tout à fait passionnant du livre d’Eugen Weber, intitulé « La fin des terroirs », que beaucoup de chercheurs feraient bien de lire pour tenter de comprendre dans quel contexte historique métropolitain les conquêtes coloniales de la France entre 1870 et 1914 se sont déroulées : indigènes de métropole et indigènes d’outre-mer ?

Jean Pierre Renaud

Partager cet article

Repost 0
Published by pas de pseudo - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de eh-tique-media-tique.over-blog.com
  • : Faire partager les réactions de bon sens d'un citoyen et "honnête homme" du vingt et unième siècle, sur l'actualité du jour, face aux dérives des médias, aux discours politiques ou économiques tendancieux, aux images tronquées ou truquées, aux articles ou livres suspects d'idéologie, notamment pour tout ce qui touche à l'histoire coloniale.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens